Le thème que je vais vous présenter est le greffage des rosiers

rose

En septembre c’est la saison idéale pour faire les greffes de rosiers. Les variétés de rosiers doivent être greffées sur un porte-greffe qui est le rosier sauvage appelé l’Eglantier.

La greffe des rosiers la plus employée est celle en écusson. Elle s’opère en prélevant un oeil avec un morceau d’écorce sur la variété qu’on veut multiplier.

On doit la pratiquer à une époque ou l’écorce se sépare facilement du bois, généralement entre juin et septembre.

Coupez une ou plusieurs branches bien saines sur la variété souhaitée : supprimez les feuilles en gardant à chaque oeil un bout de pétiole. Vous prélèverez sur elles les greffons en glissant le greffoir sous l’écorce au dessus d’un bourgeon, sans chercher à entamer le bois.

Ensuite faire une incision en T sur le porte-greffe, glisser le plus rapidement possible le prélèvement de bourgeon (greffon) pour éviter qu’il ne se désèche, tremper le dans l’eau si c’est le cas. Après avoir fait cela vous aller sceller le greffon au porte-greffe avec un lien biodégradable pour qu’il se soude

2922540137

1529237449

1022533686

Pour savoir si la greffe a prise, il faut attendre le printemps, le pétiole doit être tombé.

Quelques définitions pour mieux comprendre :

ECUSSON: Oeil détaché d’un rameau avec un peu d’écorce pour greffer sur un autre sujet, appelé porte-greffe .

GREFFON: Partie d’un végétal qu’on implante sur un autre, dit porte-greffe ou sujet .

Romain – Emmanuel BARTCZAK